Jean-Marie Vigoureux - La quête d'Einstein





Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Jean-Marie Vigoureux - La quête d'Einstein

"au prix d'une peine infinie"

 

Date de la note : 10 juillet 2006
Ce livre permettra à ceux que le sujet intéresse de comprendre un peu ce qu'est la relativité (restreinte et générale) et comment une idée aussi saugrenue est née dans la tête d'Einstein.

Ce sera aussi l'occasion de réfléchir avec l'auteur à certains aspects rarement abordés de la science : comment elle naît, ce qu'est une théorie, comment le savoir heurte ou flatte les idées du temps et comment de nos jours le surcroît de puissance qu'il donne le rend suspect. Il est amusant (?) de voir USA, Allemagne hitlérienne ou Russie communiste rejeter dans les années 30 la relativité comme incompréhensible et donc non démocratique, juive ou bourgeoise.

Mais ce qui à mes yeux fait le véritable intérêt, le charme même du livre, est cette intimité avec Einstein et avec la "peine infinie" qu'il devra déployer pour faire de ses idées de véritables théories scientifiques. C'est à dire des théories formulées clairement dont les prévisions peuvent être mises à l'épreuve de l'expérience d'une part et qui, d'autre part, retrouvent dans les conditions de notre environnement les résultats prévus par les théories précédentes.

Car, en mathématiques ou la physique une théorie n'en remplace jamais une autre. Une théorie prouvée le reste de toute éternité, dans des conditions et un environnement précis, ou avec une précision définie par les moyens disponibles à son époque. Point essentiel souvent oublié ou ignoré.

Il est aussi fascinant de voir ce qui guide Einstein dans ses intuitions scientifiques. C'est souvent une considération formelle de "beauté'', de "symétrie'' des descriptions mathématiques des phénomènes. La déduction rationnelle, souvent considérée comme la panacée, n'est qu'un outil de construction, assez peu de création, d'intuition.

Une autre richesse de ce livre est la description de l'effort expérimental, lui aussi d'une "peine infinie'' qui a été (et est encore) développé pour vérifier les prévisions chiffrées de la relativité. Vérifier par exemple que deux événements diffèrent d'1 seconde tous les 13 millions d'années n'est certes pas à la portée du chronomètre de base ! Cela a cependant été fait au même titre que cent autres expériences de semblable difficulté. Et, jusqu'à ce jour, la relativité n'a jamais été mise en défaut.

N'oublions jamais non plus qu'une théorie physique ou mathématique est une création de l'homme et qu'elle n'existe pas hors de lui. Il ne s'agit pas de découvrir les lois de la nature, mais d'en donner pour l'homme et pour lui seul une explication, pour l'essentiel mathématique, qui lui permette de prévoir et d'agir. Elle est le véhicule d'interaction entre la nature et lui, les griffes et ses crocs de son esprit. Même si les prévisions de la théorie de la relativité sont vérifiées (à ce jour) cela n'en fait en rien une "vérité", ce mot dont il est si facile d'abuser. Un jour viendra où elle sera un cas particulier d'une autre théorie plus vaste.

Une dernière idée à méditer : nous imaginons tous notre univers dans l'espace et le temps, l'un et l'autre immuables, absolus et extérieurs. La grande révolution de la relativité a été d'abandonner cette représentation. L'espace et le temps sont dans l'univers, nés avec lui, variables comme lui. En dehors de lui, il n'y a ni temps, ni espace. Vous voyez ce que cela veut dire ? Allons, un effort !
Editions ellipses (2005) - 336 pages