LIVRES ET LECTURES





Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Ruffin(Michel) / Le TOP 100 des politiques.

Date de la note : 07/03/2002

Michel Ruffin est un auteur , né un jour et bien vivant, ce qui explique qu'il ne soit pas encore au panthéon. Son excellent "guide" des 100 politiques ici nominés mérite en tous cas une grande considération pour quatre raisons principales.

D'abord, il fait souvent sourire, ce qui à notre époque devient un peu rare. La grande ironie grinçante ne manque pas. L'humour est plus rare , sans doute moins politiquement correct par la distance qu'il installe par rapport aux choses. Mais si l'on connaît un peu certains de ses modèles, on apprécie la justesse de la pique...ou du compliment et l'humour qui s'y cache. Que Monsieur Dumas (Roland) "marche moins bien depuis qu'il a trouvé chaussure à son pied" n'est pas mal venu, non ?

Jamais la phrase n'est méchante ni n'a pour but de blesser, enfin elle essaye de rester en deçà, sauf rares exceptions. C'est méritoire, la vacherie étant souvent plus facile. Dire que Martine Aubry "a initié la loi des 35 heures mais a refusé de faire des heures sup pour en surveiller la mise en œuvre" aurait pu être dit bien autrement !

Il attribue à chaque homme politique un degré de pratique de la langue de bois (parfois surprenant), assorti d'un dictionnaire d'icelle en fin de volume qui vaut à lui seul une lecture calme. Il ajoute à ses risques et périls une cote d'avenir, sport plutôt délicat.

Et surtout, si l'on sait que Michel Ruffin a cru au socialisme, qu'il a d'ailleurs essayé de concilier avec une dose raisonnable de capitalisme, on doit constater qu'il est assez peu dévoré par l'idéologie. Juppé a, à ses yeux, autant d'avenir que Jospin, et ne parle ni plus ni moins que lui la langue de bois. Même si une tendance à préférer ce que certains appellent encore la gauche perce sous la ligne, le partage des bonus et malus n'est pas plus injuste que celui de mon assurance.

Alors, voilà. Dépêchez-vous de vous cultiver, si vous voulez voter "intelligent" sous peu. Je veux dire ni J. ni C. Vous découvrirez qu'il y a d'autres hommes politiques, mais pas candidats, même si la moisson n'est pas très riche. Cela vous renforcera dans votre vote blanc. Et n'oubiez pas les illustrations de J. F. Batellier. En voici une pour vous faire plaisir...

et l'auteur, Michel Ruffin

 

Éditions d'Orbestier 2002