Quignard (Pascal) / Les Ombres errantes.

 

LIVRES ET LECTURES





Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Pascal Quignard - Les ombres errantes
Date de la note : 9 janvier 2003

Pour que l'ombre se crée, il faut un objet et une lumière qui l'éclaire ; pour qu'elle existe, un esprit humain doit l'observer et l'identifier pour ce qu'elle est, une ombre, une Ombre.

Mais elle est aussi un espace entre l'objet et l'écran (le sol, un mur...) où elle se projette. C'est dans cet espace bref, circonscrit que se tient tout ce livre au style poétique mais souvent ombré, presqu'abstrus.

Mais, dans ce petit espace furtif, se rencontrent les mots qui pèsent, les sons dignes de la Musique, le Jadis qui engendre le temps qui passe, l'animal enfoui en tout être humain, le désir, les rêves.

Les mots blottis dans l'ombre ont seuls une part de réalité. Ceux que le soleil inonde sont durs, secs, coupants, abstraits, comme ne l'est pas la vie ; ils mentent.

Ce livre est donc le combat d'un écrivain, d'un poète, contre les mots qui le servent mais dont il sait qu'ils trahissent souvent sa raison. Il leur accorde encore une chance, devenir la musique de l'ombre. Car, sinon, le risque est grand de devenir comme ceux qui "avaient cessé d'apercevoir la beauté ; l'intelligibilité se retira d'eux".

A lire par ceux qui pensent que toute la saveur des choses ne tient pas seulement dans leur vérité nue, mais aussi dans l'ombre du puits dont elle émerge.

Relisez à cette occasion le magnifique roman de Junichirô Tanizaki "L'éloge de l'ombre".

 

Éditions Grasset 2002