LIVRES ET LECTURES





Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Léo Perutz - Le Judas de Léonard

Perutz (Léo) / Le Judas de Léonard.

 

Date de la note : 12/02/2002

Léo Perutz né à Prague en 1882 est mort en 1957. Juif, il devra quitter Vienne au moment de l'Anschluss et s'installera en Palestine. Venu tard à la littérature, il n'écrira que 13 romans.

Celui-ci date des dernières années de sa vie et ne sera publié qu'en 1959, après sa mort. L'histoire est simple et linéaire. Dans la ville de Milan, en 1498 Léonard de Vinci peint une oeuvre majeure pour un couvent et veut en faire un témoignage de son génie à la postérité. Il ne s'accorde aucune faiblesse et bute sur une difficulté qu'il veut résoudre à tout prix avant de terminer son oeuvre. En effet, il ne trouve pas de modèle au Judas de la Cène qu'il est en train de peindre et passe son temps à le rechercher dans tous les lieux de Milan. En fait il ne sait pas ce qu'est un traître et ce roman est le cheminement de Léonard vers cette "vérité" qu'un traître (à qui Jésus n'accordera pas son pardon !) est un homme qui a trahi l'amour ; encore faut-il qu'il ait aimé... Jésus aurait tout pardonné sauf cela.

Au delà de cette thèse, sympathique mais discutable, ce roman se lit comme une aventure, bien écrite, à la lecture facile et coulante. Le cadre historique est un prétexte, un décor, mais l'Histoire n'y trouvera certes pas son compte. Les personnages sont précis et bien campés sauf un Léonard un peu absent. En revanche le personnage qui sera le 'Judas de Léonard' et qui assassine son amour pour réaliser ses plans dérisoires est remarquablement traité. L'intrigue nous retient jusqu'à la dernière page sans faiblir. Les dialogues sont extrêmement vivants et en parfaite adéquation avec les personnages. On ne s'ennuie pas pendant les quelques heures de cette lecture qui plaira à tous.

Éditions Phébus 1989