LIVRES ET LECTURES

Daniel Pennac - Chagrin d'école




Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Daniel Pennac - Chagrin d'école
livres-et-lectures.net - Date de la note : 13 janvier 2012

cocteau_cancreAvoir été un cancre et s'en être sorti est un privilège que le professeur DP cherche à partager avec les cancres qu'il a sous son autorité. Et tout ce livre cherche à montrer que, pour certains, c'est possible, si la manière est bonne.

Ce livre est agréable à lire, d'un style coulant, prouesse remarquable sur un sujet difficile et peu chatoyant. C'est une succession d'anecdotes, d'histoires vécues, de souvenirs, mélangeant le ressenti sombre du cancre à l'espoir (optimiste ?) du maître qui a vécu cette désespérante situation à titre personnel.

Car elle est bien désespérante la vie du cancre. Vis-à-vis des autres, d'abord. Sa famille le méprise et le traite de nul, de fainéant, de pervers. Ses camarades de classe qui réussissent trouvent des mots équivalents. Et vis-à-vis de lui-même, ensuite, car il s'enfonce peu à peu dans la conviction de son incompétence, de son inutilité et se réfugie dans la passivité sous écran, voire l'agressivité, pour exister, se protéger. Est-il exempt des tares dont on l'accable ? Sans doute pas, mais elles n'expliquent pas tout.

DP propose, non pas un système, mais une pratique pour tenter de remplacer ce cercle vicieux de l'échec. Tu ne comprends rien à la grammaire ? Faisons de la grammaire ! La tête est vide ? Remplissons-la ! Déchirons cette coquille qui enferme le cancre dans ses PC, dans ses bandes des cités, dans son inculture dont il n'est pas conscient. Certes, mais combien d'élèves par classe un professeur peut-il traiter de cette manière attentive et aimante ?

Une remarque me semble très intéressante. DP dit que beaucoup de professeurs n'ont jamais eu la moindre idée de l'abîme où le cancre est plongé. Que, par conséquent, ils n'ont aucune idée de la bonne corde qu'il faut leur tendre pour les sortir de là. Et que leur compétence pédagogique n'a jamais inclus cet art.

Ce livre mérite d'être lu par ceux qui, professionnellement, ont des cancres à éduquer. Il y a sans aucun doute des idées à glaner. Mais il s'adresse aussi à tous ceux qui ont à traiter avec des cancres, jeunes ou vieux, c'est-à-dire à tout le monde !

Gallimard (2007) - 310 pages