Norman Manea - Le bonheur obligatoire





Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Norman Manea - Le bonheur obligatoire

 


Date de la note : 23 octobre 2006
Il s'agit de quatre nouvelles bouillonnantes et tourmentées, écrites entre 1981 et 1990 par NM, auteur roumain né en 1936. La toile de fond est le monde totalitaire d'alors, même si, au fond, la noirceur générale de ces récits est une sorte de profession de foi de pessimisme sur l'homme. Bien entendu la situation politique, qui pour rendre l'être identique au modèle idéal le privait de sa liberté d'initiative, voire de sa liberté tout court, contribue lourdement à cet avilissement et au pessimisme résultant.

Mais les intentions de l'auteur sont-elles évidentes ? Pas pour moi, en tout cas. Veut-il, à travers ces récits, dénoncer un monde dépravant, débilitant ? Ou bien se sert-il de ces circonstances sales pour bâtir un roman, un de plus, sur l'horreur nazie ou communiste ? Le premier récit, l'interrogatoire, me semble du dernier type. Je ne peux pas dire que j'en fasse mon beurre ...

Convenons en tout état de cause que l'écriture est originale, pleine de sous-entendus et de demi-vérités qui fond froid dans le dos.

Un inquiétant labyrinthe de la malfaisance humaine et de sa déchéance dans la barbarie totalitaire qui voulait rendre le bonheur obligatoire. Bien sûr, il reste la mort comme consolation ...
Editions Points (P1536) - 254 pages