LIVRES ET LECTURES

Amin Maalouf - Les désorientés




Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Amin Maalouf - Les désorientés
livres-et-lectures.net - Date de la note : 10 janvier 2012

Ce roman est l'histoire, inquiète et tendre, du Liban récent. Chaque personnage, issu du big bang des guerres civiles symbolise à sa façon cette perte d'Orient. Un superbe livre, intelligent, serein, mais sombre.

De jeunes universitaires formaient un groupe plein d'espérance, nourri d'amitié chaleureuse lorsque les guerres civiles apportèrent la pesanteur incontournable d'une autre réalité. Celle-ci allait, peu à peu, imposer sa logique de survie. Ce groupe, qui vivait jusque-là dans la convivialité levantine va exploser. Chaque membre allait conserver de l'époque révolue le souvenir d'avoir vécu un temps privilégié, exceptionnel.

Certains resteront et participeront aux combats, d'autres s'exileront ou se réfugieront dans les voies qu'ils estimeront justes. Certains y laisseront leur vie, d'autres leurs âmes. Tous conserveront au coeur, 20 ans plus tard, la nostalgie du monde d'avant, qui était à la fois le temps où ils étaient jeunes, où leurs espoirs étaient immenses et leur pays avait un avenir.

La mort par maladie de l'un d'eux, au destin contestable, et la paix des ruines donneront à l'un d'entre eux, Adam, l'espoir fou de réunir pour quelques jours le groupe, en dépit de la dispersion de ses membres, et du poids de leurs nouveaux destins. Ils essaieront.

Le roman est en fait le récit des seize jours qu'Adam va employer à retrouver ses amis, débris dispersés de leur jeune espérance abolie. Quelle fut leur vie ? Où ont-ils pris refuge, physiquement et en esprit ? Mails, courriers, coups de fil, rencontres vont se succéder à un rythme élevé et vont révéler ce que ces années ont fait de chacun d'eux.

Tout le livre est là. Sans forcer le trait, AM nous fait percevoir à la fois ce qu'était l'espoir chaleureux et civilisateur du Liban d'avant-guerres, ce qu'ont été les destins réels des hommes qui ont espéré pouvoir le réaliser et, bien sûr, il mesure l'écart. Sa voix tremble un peu. Il sait que les occasions perdues ne se représentent pas.

AM, au coeur de cet Orient désorienté, pose les questions clés qui agitent ces peuples et qui, jamais, n'ont de réponse satisfaisante. L'Occident ? La laïcité ? Les religions ? L'industrie ? Le pétrole ? La Palestine ? L'échec répété de ces peuples à trouver une voie digne est au fond la question-clé, mais aujourd'hui encore, sans réponse.

Un livre superbe, que l'espoir à court terme a déserté, mais qui, par la pertinence des questions qu'il pose, contribue à construire le monde de demain.

4

Grasset (20012) - 520 pages