LIVRES ET LECTURES





Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Londres (Albert) / Dante n'avait rien vu.

Date de la note : juillet 2001

Ce livre a été écrit en 1924 pour attirer l'attention sur l'inhumanité des bagnes militaires.

Dante, en effet, n'avait vu qu'un enfer supportable. Les hommes savent faire mieux que le diable. Est-ce par ce que Dieu les a conçus à son image ? La suite du siècle ne sera pas mal non plus...

Il faut mesurer le courage de Londres au fait que n'éxistait pas à son époque la popularité du concept des 'droits de l'homme'. Il s'attaquait avec beaucoup de doigté, mais implacable dans son accusation, à une institution puissante, l'armée, qui venait de "gagner" la guerre. Il a fait là un journalisme qui attire le plus profond respect, utile, digne, sans raccollage humanitaire ou sentimental.

C'est aussi un virtuose de la phrase courte, incisive. Un style exemplaire.

Éditions Arléa-Poche 32 (1997)