LIVRES ET LECTURES

Douglas Kennedy - La femme du cinquième




Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Douglas Kennedy - La femme du cinquième

 

livres-et-lectures.net - Date de la note : 19 septembre 2009

Encore un DK ! Les vacances... Et celui-ci est assez original, un peu policier, un peu tranches de vie, un peu fantastique. Une agréable lecture en tout cas.

Comme toujours, c'est par les "tranches de vie", ici Paris vu par un Américain désargenté, que les livres de DK me séduisent le plus. Et ce serait encore meilleur s'il pouvait nous épargner certaines longueurs, un peu pesantes, dans les descriptions. J'aime aussi cette sensibilité au monde difficile de ces émigrés, ici Turcs, peu cultivés, mais devant survivre dans un monde dont ils ne connaissent pas les règles ni les lois, sauf certaines qui les touchent directement et dont ils comprennent fort mal les fondements. Petits boulots à la limite du légal, maintien de comportements issus d'autres cultures, intégration difficile, etc. Tout cela est rendu sensible par les événements décrits par DK et mérite d'être lu.

DK a également tenté, avec ce roman, d'introduire le fantastique dans le monde réel, terre-à-terre, où se débat le personnage principal. C'est à mes yeux un demi-échec. Son fantastique est dur, coupant, brutal. Il ne joue jamais l'équivoque qui embrouille si bien le lecteur, qu'il ne sait plus si la chose dite est vraie ou rêvée, réelle ou imaginée. Je pense, par exemple à Maupassant... Ici, on ne trouve qu'une superwoman, redresseuse de torts, violente et sanguinaire en guise de spectre "bienfaisant". Triste fantastique, à la mode hard rock, qui ne décolle pas.

A lire quand même pour s'évader.

Pocket 13573 (2007) - 409 pages