LIVRES ET LECTURES

José Frèches - Moi, Bouddha




Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

José Frèches - Moi, Bouddha

Date de la note : 25 janvier 2005
L'auteur connaît bien son sujet et s'est appuyé sur des experts de cette doctrine pour nous donner là une autobiographie imaginaire du fondateur du bouddhisme aussi proche que possible de l'histoire connue de Bouddha. C'est difficile pour une raison simple ; la légende , en 2600 ans, a à peu près tout recouvert de merveilleux. Les sources longtemps tenues pour sures perdent parfois leur statut et , après si longtemps, il ne serait pas impossible que le mythe ait un peu rongé l'histoire. La bible, par exemple, longtemps tenue pour un livre historique pour l'essentiel a perdu cette qualité au 20 ème siècle, lorsque la part considérable de mythe qui la compose a été mis en évidence (cf. "La bible dévoilée").

Quoi qu'il en soit, ce livre a un très grand mérite, au delà de son souci de ne réunir que des faits qui font consensus. C'est qu'il le fait simplement, souvent même poétiquement sans théorie ni dogmatisme. L'auteur n'entre pas dans les arguties complexes dont les commentaires bouddhiques sont parfois friands. Il dit tout cru comment, ému par la misère, la maladie et la mort des êtres qu'il rencontre, cet homme a consacré sa vie à imaginer une réponse à cette douleur qui accompagne notre passage sur terre. Il nous fait vivre jour après jour, d'aussi près qu'il le peut, les découvertes, les hésitations, les doutes mêmes de celui qui allait produire la doctrine religieuse la plus répandue sur terre et peut-être la plus universelle.

Point n'est besoin d'être convaincu pour lire avec intérêt et plaisir ce très beau livre. Je n'en connais pas qui ouvrent aussi simplement, de l'intérieur, un contact avec le bouddhisme, cette religion sans dieux. Le bouddhisme est important, en particulier en Asie, région du monde dont le poids dans l'avenir de la planète sera déterminant. C'est une occasion facile et plaisante de ne pas ignorer complètement cette pensée qui peut conduire au refus de la modernité, comme le Tibet, ou au contraire à son acceptation, comme le Japon. Il sera toujours temps, pour ceux qu'elle séduit, de mieux la connaître par d'autres lectures et approches, et d'en comprendre les forces et les limites. Mais c'est une autre histoire.
Editions XO (2004) - 290 pages