LIVRES ET LECTURES





Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Feuchtwanger (Lion) / La Guerre de Judée

 

Date de la note : octobre 2000

L. F. , fondateur du "Spiegel" en 1908, a connu la persécution antisémite nazie en 1933, suivie de peu, en 1940, par la persécution antisémite française. Il s'échappera du camp français des "Mille" pour finir sa vie aux USA.

Ce livre de 1932 décrit la vie complexe de Flavius Josèphe, futur historiographe de l'empereur romain Vespasien (1er siècle de notre ère), mais auparavant brillant prêtre de la religion judaïque à Jérusalem.

Excellent roman historique, magnifiquement écrit, ce récit apporte beaucoup plus. Il nous fait vivre la tentative parfois désespérée d'un homme intelligent (trop ?) et ouvert, de concilier deux univers, le monde juif et le monde romain. L'un et l'autre le fascinent ; sa tête est romaine et son cœur juif. Il raisonne comme un juriste romain qu'il est un peu, il souffre et ressent comme un homme de Judée, souvent irrationnel, voire fanatique. Il est l'un et l'autre, convaincu que ces deux aspects de l'homme ne doivent pas se combattre mais s'enrichir mutuellement pour former un être plein.

Irénisme noble, mais contestable. L'histoire détruit toujours à terme plus ou moins long les temples des fanatiques, car leur vérités les aveuglent. Ils ne s'adaptent pas au monde, ils cherchent l'inverse : adapter le monde à leur vision et ils en meurent. L'homme raisonnable peut comprendre et parfois tolérer le fondamentaliste, alors que l'inverse ne se peut pas ; l'eau et le feu se mélangent mal. De quelles offrandes de sang et de larmes se payent la résolution de ces drames !

Livre très agréable et facile à lire, enrichissant au plus haut point.

Editions Fayard (410 pages)