LIVRES ET LECTURES

Danielle Elisseeff - La Femme au temps des Empereurs de Chine




Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, allez sur livres-et-lectures.com

Danielle Elisseeff - La Femme au temps des Empereurs de Chine

Date de la note : 24 septembre 2005
DE a un talent de conteur ! Les pédants auraient fait de ce sujet une thèse bien rasante. Ici au contraire, c'est un vrai roman qui nous est proposé dans un style agréable et vivant.

Et puis, bonus intéressant, c'est une histoire de la Chine qui nous est présentée. Histoire ponctuée de vies de femmes célèbres ou qui en tous cas ont contribué à l'image que nous avons de cette histoire. Le livre propose d'ailleurs en annexe une chronologie utile pour beaucoup, dont je suis, et une carte des régions de Chine, qui ne l'est pas moins.

DE montre par des exemples ce qu'a été cette présence féminine dans la société chinoise. Elle montre en particulier le rôle négatif de la classe lettrée, vouée au confucianisme et qui confine la femme au rôle de reproductrice, enfermée dans son logement. Situation qui rappelle aujourd'hui celle de I'Islam dur qui, comme la Chine se prive des capacités de la moitié de sa population. DE ira jusqu'à y voir une des raisons majeures de l'affaiblissement de la Chine au 19ème siècle devant la modernité agressive de l'Occident. Elle insiste aussi sur un aspect indirect des méfaits de cette rélégation qui est le fait que les enfants, totalement dépendants de leur mère jusqu'à 6 ans, sont élevés par des incultes. Cela laisse des traces à cet âge malléable.

Mais, lorsqu'une femme possède un caractère de lion et réussit à briser par le sexe et la force les liens confucéens de dépendance, c'est l'explosion. Tout devient alors excessif et finit en général assez mal. Quelques impératrices (Tseu Hi par exemple) laisseront des traces sanglantes dans l'histoire. D'autres deviendront des héros lointains comme Mulan ou Qiu Jin.

Un livre passionnant sur un pays qui compte.
Editions Livre de Poche 6761 (1988) - 385 pages