l et lec




Pour recevoir chaque résumé de fiche par e-mail, dès sa publication, mettez votre e-mail ici pour vous inscrire :



Assouline (Pierre) - Le dernier des Camondo

 

Date de la note : octobre 2000

Ce livre est le récit de la gloire et de l'extinction de la famille de Camondo.

Ecrit d'une façon simple et directe il se lit bien en dépit de la complexité relative des liens familiaux, amicaux et d'affaire qui unissent les univers où se déroulent les faits.

C'est tout d'abord le monde de la finance juif séfarade pour qui les frontières sont à la fois trop étroites, mais aussi nécessaires pour trouver racine. Ce sera la quête de toute la vie de certains d'entre eux qui y réussiront avec éclat, par le don de leurs collections prestigieuses, mais aussi parfois de leur vie.

C'est aussi le monde aristocratique où ils évoluent, que la guerre de 14/18 mettra à mal qui entretient avec eux une relation paradoxale dont l'antisémitisme larvé n'est pas le moindre ingrédient.

C'est enfin l'univers des collectionneurs, capable par leur fortune, certes, mais aussi par la sûreté de leur goût de bâtir des collections dont le contenu rend rêveur…et dont nous profitons au Louvre et ailleurs.

Ce livre nous fait toucher du doigt l'ambiguïté de la position de ces hommes, mal intégrés par certains aspects et sur-intégrés par d'autres, pour qui la France n'a pas toujours eu une attitude bien digne. Si certains moururent "pour la France", d'autres, livrés, moururent "par la France".

Le récit de l'extinction de la lignée des Camondo est sombre et souvent émouvant.

Un beau livre qui donne matière à méditer.

 

Editions Gallimard Folio